Message de Martijn

Message de Martijn

Je m’appelle Martijn et j’ai un message très important pour tous les adoptés et adoptées indiens, en particulier pour ceux et celles qui viennent de l’orphelinat de Moodabidri! Je suis né à l’orphelinat de Moodabidri (près de Mangalore) dans l’État du Karnataka. Je désirais depuis longtemps retrouver ma mère biologique et j’ai essayé de le faire moi-même avec deux amis (également de Moodabidri). Nous avons contacté Wereldkinderen (l’agence d’adoption néerlandaise qui a aussi organisé notre adoption) et celle-ci organiserait une étude de faisabilité pour déterminer s’il était possible d’effectuer une recherche. Nous avons également approché la Croix-Rouge et l’ISS, mais on nous a rapidement dit qu’ils ne pouvaient pas et ne voulaient pas faire de recherche. Wereldkinderen nous a ensuite tenus en laisse pendant environ un an. L’étude de faisabilité a été reportée à plusieurs reprises et nous avons alors perdu confiance en eux.

Nous avons ensuite pris contact avec l’organisation Against Child Trafficking (ACT). Cette organisation a fait de nombreuses recherches avec succès. Ce n’est pas une organisation commerciale, mais les recherches qu’ils ont effectuées sont souvent dues au fait que certaines adoptions n’ont pas été faites légalement (par des enlèvements, etc.) et qu’ils ont essayé de découvrir la vérité. Nous leur avons fait confiance, car ils avaient beaucoup d’expérience dans ces recherches, surtout lorsqu’il s’agissait d’obtenir les documents auprès des orphelinats. Ces orphelinats ont ces documents depuis l’adoption, y compris les noms du père et de la mère (s’ils sont connus) et le moment de la naissance, de l’adoption, etc. Ces documents ne sont généralement pas communiqués par les orphelinats.
L’homme derrière ACT est Arun Dohle, qui lui-même a été adopté et a gagné plusieurs procès en Inde. Il a même dû se rendre à la Cour suprême de l’Inde afin que ses documents lui soient remis. Dans notre cas, Arun et Anjali (une assistante sociale indienne d’ACT) se sont rendus à Moodabidri pour obtenir ces documents.

Le prêtre de l’orphelinat ne voulait pas divulguer ces documents, mais il les a finalement remis après une pression considérable de la part d’ACT. Grâce à ces documents, nos mères ont été retrouvées. Je suis moi-même allé en Inde en septembre dernier pour rencontrer ma famille. Cette fois accompagné par Anjali qui était présente pour aider avec toutes différences sociales. Nous recherchions également mon père biologique, dont le nom est également décrit dans les documents. Grâce à Anjali, nous l’avons finalement retrouvé et j’ai pu le rencontrer.

Cela a été une très belle expérience de rencontrer enfin ma famille biologique. J’écris ce post maintenant parce que je donne le message à tous ceux qui veulent chercher aussi. Surtout si vous venez de Moodabidri, vous pouvez maintenant obtenir ces documents gratuitement. Il y a une certaine urgence, car le prêtre est très âgé et ce n’est pas certain que ces documents soient toujours disponibles après sa mort. Même si vous ne venez pas de Moodabidri, ACT peut toujours vous aider à obtenir ces informations.

Cordialement,

Martijn